mercredi 16 février 2011

Richard Martineau est un grand écrivain


Le plagiat, c’est vraiment la plaie dans le monde de l’édition en ce moment. De l’autre côté de l’atlantique par exemple, en France, l’illustre présentateur de télé Patrick Poivre d’Arvor alias PPDA est accusé d’avoir plagié, pour sa biographie d'Ernest Hemingway, plus de 100 pages d’un texte de Peter Griffin, paru aux États-Unis, en 1985, aux éditions Oxford University Press. Comme si cela ne suffisait pas, une ex-conjointe de l’« auteur » l’assigne aujourd’hui au tribunal pour «contrefaçon » ( terme juridique qui désigne le plagiat), ce dernier aurait retranscrit les lettres que cette dernière lui avait envoyées…


Plus près de chez nous, c’est Michel Hébert et le bouillonnant et antipathique Richard Martineau qui font parler d’eux pour plagiat. Il n’est pas question d’idylle amoureuse ou de biographie de grands romanciers américains ici, mais plutôt de chronique de blogue ou de tribune dans un journal de mauvaise qualité. Plagiat vraiment? certains pourraient parler de division du travail, un article ets plus vite écrit à deux. La preuve par l’image




Aucun commentaire: