jeudi 21 janvier 2010

Chat Roulette: jamais un coup de dé n'abolira l'altérité...


« Combien y en a-t-il qui s’abandonneraient à un rapide désir, au caprice brusque et violent d’une heure, à une fantaisie d’amour, si elles ne craignaient de payer par un scandale irrémédiable et par peur des larmes douloureuses un court et léger bonheur ! […] Leur morale flexible de Parisienne n’aurait pas tenu longtemps devant la certitude du secret ».
Guy de Maupassant, Bel-Ami, Gallimard, folio classique, p 111


Les deux dernières nuits, j’ai passé la nuit avec plusieurs femmes. La première, Liz de Richmond Viginie, ne portait rien sous son kimono et s’amusait à le réajuster continuellement pour me laisser découvrir des morceaux éparts de son anatomie. On a parlé musique (boards of Canada, Of Montreal et finalement Weezer) puis théâtre ; elle fumait en se donnant des airs décontractés et des manières d’actrice.

X semblait avoir 17 ans, mais me jurait en avoir 22. Je luis ai demandé en exergue de notre discussion quelle heure il était chez elle. 3 h, soit deux heures de moins qu’ici, j’en ai donc conclu qu’elle était sur la côte est du continent. Comme dans un jeu, j’ai tenté de deviner d’où elle venait, Chili ? Non, X était mexicaine. Elle était troublé, très troublé, soi-disant, parce qu’elle trouvait que je ressemblais à Zacharie Quinto et qu’elle avait le béguin pour Z.Q. Malheureusement, ce dernier était probablement gay, alors j’étais tout désigné pour faire office de substitution à ses fantasmes. J’ai zappé la conversation, Next.

Thaila était designer graphique au Brezil, son anglais était mauvais, c’est à dire plus mauvais que le mien, mais avec elle j’ai appris que LOL se disait risos en portugais ( rsssssss…) et qu’il y avait des villes très tranquilles au Brésil, loin des clichés des favélas et des gangs de rue.


Majella, la hollandaise, était une belle blonde naturellement, elle portait une perruque brune pour passer incognito dans un lieu où on l’est déjà bien assez. Avec Monica de Seatlle, une Indienne Belle comme une pub american Apparel (je suis sérieux) , et Angele la petite brunette tatouée de Halifax ça a immédiatement été le coup de foudre et l’on a passé des heures a discuter, écouter de la musique ensemble et échanger des références culturelles.

Toutes ces femmes, je les ai rencontré sur Chatroulette, l’outil de rencontre ultime sur internet, un mélange de chatroom à la mode 1998, l’image en plus (quoique vous pouvez chatter sans cam), où votre destinataire est choisi aléatoirement chaque fois que vous appuyez sur le bouton « next ». Vous ne savez jamais avec qui vous allez parler et vous pouvez, si ça face ne vous reviens pas en changer ad nauseam. Attention à l'ego tout de même sur Chatroulette, car si votre interlocuteur-trice ne vous trouve pas à son gout elle peut elle aussi décider de vous zapper dans le 1/4 de seconde qui suit et cela, quoiqu'on en dise, fait toujours un petit pincement au cœur.

Entre Liz, X, dont je n’ai jamais su le nom, Thaila, Majella et Angele, j’ai peut-être vu défiler une centaine de visages, qui eux aussi, cherchaient sur ce vaste forum de quoi alimenter leur désir d’altérité. Et puis, quand ce n’était pas des visages, c’était des pénis, juste des pénis, souvent au garde-à-vous, manipulés et astiqués, mais pas toujours propres. Il y a aussi, mais plus rarement des couples qui font l'amour et s'exposent, parfois un clitoris... Bien évidemment, quand il n’y a plus la barrière morale de la société, que l’individu est anonyme, perdu dans la masse, sans risque de sanction ni de réprobation de la part du groupe de proche, il se désinhibe parfois, et il n’est pas rare de voir fréquemment des garçons se masturber devant leur caméra.


Car si l’on fait fi de la peur de tomber par malchance sur quelqu’un qu’on connaît, Chatroulette est une porte grande ouverte sur la masturbation avec un inconnu par écrans interposés. Encore faut-il que celle-là soit désirée par les deux partis en présence… Malheureusement, ces garçons un peu trop pressés n’attendent généralement pas l’acquiescement de leur interlocuteur pour réveiller la Veuve Poignet et se tripotent allégrement devant tous les usagers qui ont le bonheur de passer sur leur flux (sic). Première constatation : il y a beaucoup plus de naturisme sur chatroulette que dans la vraie vie ; c’est toutefois une exhibition toute masculine, point de filles nues ici ou très rarement; en tout cas pas tout de suite.


Quand finalement vous finissez par rencontrer une fille sur chatroulette, au milieu de cette forêt de zobs, elle vous tient à peu près toujours le même discours, « c’est la première fois que je viens », « je voulais juste tester », « mes amis m’ont dit d’essayer », puis elles critiquent la grossièreté et l’Exhibitionnisme des garçons sur le chat pour enfin vous complimentez en vous disant que vous vous êtes différent et qu’elle avait envie de vous parler parce que vous ne lui avez pas demandé de montrer ses seins.

On pourra peut-être dénoncer une certaine hypocrisie toute féminine dans les propos, il n’empêche que sur Chatroulette, les filles sont moins prédisposées au cybersexe que les hommes, elles sont aussi beaucoup moins nombreuses (15-20% peut-être). Moins disposées ne signifie pas farouchement opposées et il est parfois possible après quelques minutes de conversation avec une inconnue de tomber dans le registre érotique.

Les requêtes à caractère sexuel masculines sont monnaie courante, toutes les filles rencontrées avouaient qu’un nombre assez important de garçons leurs avaient demandé de se déshabiller dès les premières secondes de la discussion. Il est rare dans la société de tomber sur des lieux où des niches comme celles-ci où les comportements sociaux sont aussi tranchés entre les hommes et les femmes .

La question nous brûle les lèvres, est-il possible d’avoir du sexe pour un homme sur chatroulette ? Surement, mais cella semble assez long pour trouver la personne (de sexe féminin) tentée par l’expérience. D’autre part, quand vous engagez une discussion sur d’autres sujets que la sexualité, il est très difficile d’y revenir, car la communication créée très rapidement une certaine familiarité qui impose la retenue et empêche de tomber dans le stupre et la fornication (même virtuelle).

On dit souvent que l’anonymat permet tous les dérapages sur internet, pourtant, il est étonnant de remarquer à quelle vitesse le sentiment social de l’altérité et de la fraternité (ce n’est pas un gros mot) émerge vite dans une conversation entre deux inconnus.





www.chatroulette.com



19 commentaires:

Stephan a dit…

ton article ayant aiguisé ma curiosité, j'ai décidé de cliquer. la description est exacte... En revanche je trouve l'idée genial en soit, quoique j'ai quelques doutes sur le modèle économique...

Majella a dit…

Hi!
Het is echt een erg mooi stuk geworden :)! Gelukkig zijn er niet alleen maar freeks die graag meer van hunzelf laten zien dan je zelf zou willen,, maar zijn er ook intelligent, leuke, "good looking normal people"! en dat is een compliment!

Liefs, Majella

Rocklapin a dit…

ahahah , juste pour ton ta face de surprie.

pour ton plaisir test montrealamateur

tu vas faire le saut comme jamais

Rocklapin a dit…

qu'elle belle article

Clara Bonnes a dit…

Je suis allée voir moi aussi. Voici le sujet qui a le plus retenu mon attention : chaise de bureau vide au premier plan, en arrière-plan un homme pendu en sous vêtements (tête hors champ et pieds dans le vide), le tout dans une semi-obscurité. Il s'agissait sans doute - et je le souhaite - d'une mise en scène, car le profil était actif (revenu 2 fois mais trop brièvement, pas eu le temps de faire de screen shot : ce mort était à l'évidence en quête de plus de volupté).

Quand le fait de se déconnecter des médias sociaux est apparenté à un suicide dans le langage courant ("Facebook Suicide," "Myspace Suicide," etc.), et quand certains groupes de prévention du suicide font justement l'apologie des effets bénéfiques de ces nouveaux réseaux, cette mise en scène me semble completer habilement le portrait que tu dresses. Quand Eros il y a, Thanatos n'est généralement pas loin...

à lire aussi, dans un autre ordre d'idées : (hier avait lieu la journée européenne de la protection des données)
http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2010/01/28/le-monde-entier-enterre-la-vie-privee/

André Péloquin a dit…

http://www.viceland.com/wp/2009/12/a-quick-chat-with-lewis-chaplin-about-chatroulette/

LCD a dit…

Oui, on comprend bien ce moteur comme il en existe plusieurs, mais qu'en est-il du fondement que procure cette envie d'exhibitionnisme, car certes, peut-on considérer ces comportements comme tel? Je serais intéressée à questionner davantage le fondement de ces comportements plutôt que le «qu'est-ce qui se passe sur chat roulette». Nul étonnement d'apprendre qu'il y a des hommes qui sont portés à se masturber ou que les femmes excusent leur présence par l'argument de «la première fois». Ma question, pourquoi de quels comportements sont-ils autant typés selon le genre? D'où vient cette attirance pour cette forme d'exhibitionnisme?

romaindurand16 a dit…

Pour se faire une idée, et surtout bien se marer, voila un bestof de chatroulette sur http://bestofchatroulette.com
Enjoy =)

Anonyme a dit…

Déja premièrement, quid de la légalité a diffuser des images de mec sur leur webcam ?

Je veux dire, c'est la meme de foutre des fausses vidéos de fille en cam, et de capturer le pauvre mec qui se branle comme un con, est ce légal de faire ça ?

Ensuite petite annonce
J'ai discuté hier soir avec un mec super sympa ! il m'as pas demandé de lui montrer mes seins ! ( meme si j'étais pas contre lol )
bref il s'apellait Tom , et habité paris, la connexion a malheuresement planté et je n'ai pas eu le temps de noté son mail

Si tu passes par ici
http://forumroulette.nouslesfans.com

je te cherche :D

celineuh a dit…

Je me suis permise de te citer : "le sentiment social de l'altérité et de la fraternité", c'est beau!!!
mon expérience a été rapide et non joyeuse...J'espère de chouettes développements, heureux...

Mathieu a dit…

Sorti y'a une semaine, et déjà à 300k vues. Chatroulette "explained":

http://vimeo.com/9669721

Cam roulette a dit…

Excellent ce site en effet. Vous trouverez l a version française à cette adresse : http://www.camtoya.com

Dites nous ce que vous en pensez, ce que vous aimez ou pas.

En tout cas merci pour cet article très complet et très agréable à lire :)

Anonyme a dit…

Voilà un service permettant de t’chatter avec des inconnu(e)s, de façon aléatoire!

http://www.roulettechat.fr

Grâce au nouveau chat roulette en français, vous pouvez faire beaucoup de rencontres intéressantes avec d'autres francophones du monde entier, avec qui vous n’auriez pas forcément parlé dans la « vrai vie ». Si le correspondant ne vous plait pas, vous êtes libre d'interrompre la conversation et de passer à l’internaute suivant.

Anonyme a dit…

J'ai trouvé un site trés pratique, un belle trouvaille gratuite et sans pub, pour faire du chatroulette sur plusieurs webcam à la fois, moi genre j'en met 20, je suis sur de trouver plus vite une fille comme çà ;-)
http://www.roulettehot.com/multi/

ForumRoulette a dit…

Tout le monde y va de son super concept basé sur ChatRoulette lol


Le mien permet de se retrouver, quand la connexion à planté

Ca concerne surtout les français

http://ForumRoulette.nouslesfans.com
Venez retrouver vos contacts ChatRoulette perdu :P

best of chat roulette a dit…

http://multi.camtoya.com le chatroulette français à 4 webcams, si vous connaissez pas encore c'est énoooorme.

Anonyme a dit…

http://www.patchroulette.com/
Plus de cams.... plus de sexe ?

Chatroulette a dit…

Trop drole ce site j'adore, j'ai jamais vu un concept de sites web pareil encore j'aime beaucop

olga a dit…

Drôle ce phénomène internet de chat et roulette: http://www.roulette-chat.fr , le chat autrement lol :)
Slt