vendredi 11 décembre 2009

The Bitter End: une série web d'ici

Ne fait pas rire qui veut... L'industrie de l'humour au Québec occupe cependant une place de choix dans le paysage culturel, et ce, même s'il est malheureusement beaucoup plus question de quantité que de qualité. Bon nombre d'humoristes tentent leur chance au petit écran et la majorité d'entre eux échouent lamentablement. Ici comme ailleurs, d'ailleurs. Il ne faut cependant pas désespérer, car l'humour intelligent, réfléchi et bien ficellé existe malgré tout, et les créateurs de la nouvelle série web montréalaise The Bitter End le prouvent avec brio.

Le concept est simple et c'est tant mieux. Deux frères, Bernard et Les (interprétés par Daniel Beirne et Brent Skagford), se voient dans l'obligation de partager un petit appartement du Mile-End lorsque Les sort d'un centre de désintox. L'on comprend assez rapidement que la situation temporaire deviendra permanente et qu'elle servira de prétexte à toutes les mésaventures de ces deux losers attachants. Les auteurs ont également bien compris que la continuité et la cohérence ne sont pas des conditions sine qua non en humour. Au contraire. L'on ne se demande donc pas pourquoi Eden (interprétée par Vanessa Matsui), la jeune fille que convoite Bernard, continue à côtoyer les protagonistes. On s'en fout éperdument et ça fait bien notre affaire. Les épisodes sont bien rythmés et l'humour pince sans rire truffé de délicieux malaises n'est pas sans rappeler celui de la télésérie britannique The Office. Le comportement juvénile et politiquement incorrect des personnages principaux, quant à lui, rappelle celui des personnages de Seinfeld, qui frôlaient la sociopathologie.


La première partie du premier épisode de The Bitter End

Les créateurs de cette série font partie d'une nouvelle génération d'auteurs et d'interprètes anglo-montréalais très prommetteurs avec les membres du collectif Kidnapper Films (dont le premier long-métrage Who Is KK Downey?, paru en 2008, avait connu un succès critique notable). Darren Curtis et Pat Kiley, de Kidnapper Films, participent d'ailleurs à certains épisodes de The Bitter End, tout comme Daniel Beirne avait participé à KK Downey.


La bande annonce de Who Is KK Downey?

Seulement six épisodes sont disponibles sur le web pour l'instant, mais nous ne serions pas étonnés de la voir un jour diffusée sur le petit écran. La série attire d'ailleurs de plus en plus l'attention des médias. Souhaitons leur bonne chance...

Visionnez tous les épisodes ici

1 commentaire:

xkr a dit…

J'adore! merci