jeudi 23 juillet 2009

Dépolitisation du Pugilat

L'examen d'un projet de loi sur l'audiovisuel a tourné à la bagarre générale avant hier dans le parlement sud-coréen. L'information est rapportée par la chaine de télévision française TF1 - qui fait elle-même partie d'un énorme conglomérat (Bouygue Telecom) - sous la forme d'une anecdote marante. Le journaliste rapporte simplement que " l'examen d'un projet de loi sur l'audiovisuel à littéralement tourné au pugilat".



Ce que le journaliste omet cependant de rapporter c'est que le projet de loi était extrêmement controversé, il permettait entre autre aux les grands conglomérats de prendre le contrôle des chaînes de télévision. Le journaliste vide de sa substance des images "choquantes", il les vide de leur contenu politique pour ne retenir que le fait divers. On comprend que les intérêts de cette chaîne de télévision ne sont sûrement pas de dénoncer l'influence grandissante des conglomérats dans les médias.

Devant ces centaines de députés qui en viennent aux mains, le journaliste finit enfin avec une comparaison qui sait flatter l'ego français: "Heureusement qu'en France, l'examen de la loi HADOPI se fait d'une manière un peu plus sereine". Entre les lignes on comprend ceci au commentaire plein de nuance du journaliste: la France est un pays au bord de la faillite, on et tgravment dans la merde, mais au moins, nos élites politiques ne se comportent pas comme ces asiatiques fou-furieux.


Aucun commentaire: