jeudi 29 janvier 2009

Des cours de Starcraft à Berkley

L'école spéciale militaire de Saint-Cyr en France a été crée après la révolution française dans le but notamment d'offrir un système d'éducation égalitaire et méritocratique pour former ses élites militaires. Sous l'ancien régime en effet, les élites militaires comme sacerdotales héritaient de postes au sein de l'armée ou de l'église de la même manière qu'on héritait des terres. Comme l'explique Richer Sennett (la culture du nouveau capitalisme) "les positions étaient des possession". Saint-Cyr devait donc permettre de remplacer tous les anciens haut-gradés de l'armée du roi qui appartenaient tous à la noblesse et qui ont été décapité pendant la révolution. L'école élimina les passe-droits, organisa des examens qui devaient juger les capacités individuelles et où les élèves étaient identifiés par des numéros. Pour Richard Sennett, "c'est dans le domaine de l'organisation militaire que la notion de carrière ouverte au talent s'est pour la première fois frayée un chemin." La méritocratie, valeur centrale du système éducatif contemporain est née dans l'armée.

L'université de Californie à Berkley n'a pas la réputation d'être une école militaire, elle fut même un haut lieu de la contre culture dans les années soixante. Le Free Speech Movement (Mouvement pour la liberté de parole) par exemple, qui devint mondialement connu en 1964 organisait des manifestations monstres sur le campus pour lutter contre les mesures disciplinaires de l'institution à l'égard des dissidents politiques. Berkley était aussi connu pour la quantité astronomiques d'opposants à la guerre du Vietnam qu'elle abritait dans ses lieux. Malgré ce leg pacifiste de la part de la génération des sixties, l'université a décidé d'offrir cette année un cours de stratégie militaire à partir du jeu... Starcraft!

Berkley en 1968, Jean Luc Godard

On pourrait penser que ce cours prennent le jeu Starcraft comme un exemple pour amorcer une reflexion sur l'industrie du jeu vidéo: pas du tout. Il suffit de lire la présentation du cours pour s'en convaincre:
"What may look like complex topics are just ways we want you to think more deeply about the game to derive a greater satisfaction from playing. Furthermore, this understanding should have applications in real life, to further synthesize new information from limited inferences."
Le seul avantage cognitif qu'offre ce cours, mis à part de devenir une bête à Starcraft, est peut-être de vous apprendre à synthétiser de l'information plus rapidement...

Attention cependant, les élèves ne feront pas que jouer, ils devront aussi beaucoup lire sur le jeu:
"There will be lecture on various aspects of the game, from the viewpoint of pure theory to the more computational aspects of how exactly battles are conducted. Calculus and Differential Equations are highly recommended for full understanding of the course. Furthermore, the class will take the theoretical into the practical world by analyzing games and replays to reinforce decision-making skills and advanced Starcraft theory.Class will start with lecture and usually include a special discussion topic having to do with the day’s lecture to inspire new and original thought. At the end of lecture, there may be time to analyze student-submitted replays to illustrate a point or to improve analysis. Homework will be assigned at the end of each class and is due at the beginning of each lecture."

Pour votre plaisir, voici le plan de cours:

(Tentative) Course Outline:
Week 1: Orientation / Competitive Gaming Industry Overview / StarCraft Boom in Korea
Week 2: Units, Strength, Weakness, Attributes, Stats
Week 3: Fighting Micro and Unit Use
Week 4: Army Movement and Positioning
Week 5: Expo and Macro
Week 6: Building Placement and Base Layout
Week 7: Scouting and Counters
Week 8: Harass
Week 9: Overloading the Enemy, Multi-plays
Week 10: Economic Basis, Micro vs Macro
Week 11: Timing and Evaluation of Resources
Week 12: Deception
Week 13: Mindset and Series Play
Week 14: Tournament


The Theory of Starcraft by Alan Feng (syllabus du cours)

Aucun commentaire: