jeudi 28 août 2008

Histoire de la pub vol.1: Pablo Ferro

En 1963 Stanley Kubrik demande au publicitaire d'origine cubaine Pablo Ferro qu'il considère comme un génie méconnu de lui réaliser un générique et une police de caractère pour son dernier opus "Dr. Strangelove or: How I Learned to Stop Worrying and Love the Bomb. Il semble qu'après ce trailer plus rien ne sera jamais comme avant dans la publicité. Pablo Ferro inaugure d'abord un style extrêmement rapide et saccadé (quick-cutting) où les images filmées répondent à une calligraphie créée par le même Ferro. Les phrases chocs - "attack !....Russia" - et les explosions qui participent au charme du générique sont contre-balancées par les percussions de xylophones, on cultive les paradoxes. On ne pourrait faire l'économie de relever le caractère hautement sexuel de l'extrait qui s'ouvre avec un bombardier de forme phallique enchainant dans le plan suivant sur une femme en bikini criant "attack!", tout cela devant finir sur l'interrogation "pourquoi Dr follamour veut 10 femmes pour un homme"? À noter pour l'anecdote la faute dans le générique où l'on peut lire « base on » au lieu de « base d on ».



Agé de 71 ans Pablo Ferro qui vit et travaille à Los Angeles continue à travailler avec son fils sur les génériques de films, notamment avec G.V.Sant (Prête à tout, Will Hunting & Psycho ), T.Burton ( Beetlejuice ), S.Raimi (Darkman), B.Sonnenfeld (La Famille Adams 1 & 2, Men in Black 1 & 2 ) et J.Demme ( Philadelphia )"

Pour poursuivre la lecture (Cadrage.net)

1 commentaire:

jfproulx a dit…

Splendide.
Ferro était franchement avant-gardiste. Ce genre de traitement serait assez branché aujourd'hui... mais on parle ici d'un générique réalisé en 1963 !