jeudi 7 février 2008

J'ai mal au travail



Dans J'ai mal au travail(2004 interroge les nouvelles réalités du travail. Avons nous dépassé le travail à la caîne? Rien de moins sûr pour le réalisateur Jean Michel carré. La société postindustriellle est le théatre d'une réinvention du modèle fordisme de la part des grandes compagnies. Le documentaire explique, témoignage à l'appui que le management n'est pas qu'une technique; c'est aussi une idéologie: l'apprentissage des usages de l'instrumentalisation d'autrui.

Cette idéologie repose notamment sur le culte de la performance, la banalisation du mal que l'on fait à l'autre dans un environnement fortement concurentiel et la servitude volontaire. En effet, l'organisation du travail prise dans une guerre commerciale tend souvent à déshumaniser l'homme. Cette négation de notre être générique repoce cependant sur notre consentement à participer à des actes que l'on réprouve sans que l'on exerce contre nous la force ou la violence.
Toute l'idéologie manageriale semble se construire sur la peur que l'institution sucite, mais aussi sur le zèle des acteurs à la faire fonctionner.

En 5 parties sur Daily Motion


À voir aussi


L'an 01, le classique des années 70, d'après le livre de GéBé avec Depardieu, mioumiou, coluche, Jugnot, et plein de lecteurs d'Hara-Kiri, de Charlie Hebdo et d'autres.


Tiré du Roman de Frederich Beigbedder, le film de Jan Kounen (Le pacte des Loups) 99 Francs, n'a pas connu le succès critique annoncé; Le roman qui dénonçait avec brio le monde de la publicité avait quand à lui permi à son auteur de se faire connaitre du grand public.

Aucun commentaire: