mardi 22 janvier 2008

"Flight of the Conchords" : chronique d'un succès annoncé



Un peu plus de six moi après son lancement (juin 2007) et la sortie du DVD (hiver 2007), la nouvelle série de HBO flight of the conchords est déjà devenue une référence dans le milieu arty.

La série suit un groupe néo-zélandais appelé "Flight of the Conchords" ,composé de deux musiciens, Jemaine Clement et Bret McKenzie, qui jouent ici leur propre rôle. Le groupe existe bel et bien depuis les années 2000 ; les deux compères aillant signé depuis deux albums : Folk the World Tour en 2002 et the distant futur sur la très prestigieuse étiquette SubPop (Nirvana, The Postal Service) en 2007. On est en droit de penser que le succès de la série n’est pas étrangère à cette entente contractuelle.


The distant Futur EP

La série "Flight of the Conchords" diffusé sur HBO et Super Ecran au Québec est la reprise d’un essai que Bret et Jemaine ont effectué pour la BBC. Elle raconte les pérégrinations de deux musiciens émigrés de Nouvelle-Zelande qui tentent par tous les moyens d’obtenir un concert. Le ton est définitivement comique ascendant absurde. Un humour un peu trop symptomatique du comique à la Napoleon dynamite, le genre qui nous tape sur les nerfs assez rapidement si l’on enchaîne les épisodes. À déguster donc plus comme un bonbon pour éviter l’écoeurement. Les personnages sont des stéréotypes du genre : Nerd cool, un peu simplet mais incroyablement créatif. À ce jeu là, on préfèrera largement le personnage interpréta par Gael Garcia Bernal dans la science des rêves ; un personnage plus subtil qui ne tombe jamais dans la facilité du comique.



Si elle n’est pas dans le scénario, la force de la série est plutôt concentrée dans les parenthèses musicales qui jalonnent les épisodes. Le groupe qui se décrit comme un « guitar-based digi-bongo acapella-rap-funk-comedy folk duo » nous gratifie de quelques morceaux de choix comme cette « robot song » d’infleunce kraftwerkienne :



Les chansons mélangent une influence évidente de Bowie avec des textes d’ados immatures à la sensibilité exacerbée.


FOTC, le band
www.conchords.co.nz

FOTC sur HBO
www.hbo.com/conchords

Aucun commentaire: