vendredi 25 janvier 2008

Batman ending : le joker a t-il tué Heath Ledger ?



«Eh bien! je l'avais averti...»

Contrairement à ce que dit Mon Cinema, ce commentaire énigmatique de Jack Nicholson ( qui a interprété le rôle du Joker dans le Batman de Tim Burton en 1989) n’était pas une mise ne garde à l’interprétation du personnage de Joker que Heath Ledger devait incarner dans le prochain Batman. Heath Ledger aurait confié à Jack Nicholson qu’il souffrait de graves problèmes d’insomnies, ce dernier lui aurait conseillé de faire attention à l’Ambien un somnifère aux effets indésirables. La remarque de Jack Nicholson était cependant tout sauf laconique, à moins qu’on la sorte de son contexte :
«La mort d’Heath est une bien triste nouvelle. Je l’avais mis en garde, l’Ambien (un médicament équivalent au somnifère, ndlr) n’est pas un bon médicament. Je l’ai pris une fois par le passé. Quelqu’un m’a appelé au beau milieu de la nuit. J’étais dans ma voiture à plusieurs kilomètres de mon domicile. Je ne savais même plus où j’étais. Ce médicament peut faire beaucoup de mal même si son utilisation n’est pas excessive. Il peut entraîner des réactions bien plus fortes chez certaines personnes que chez d’autres»

Le décès de l’acteur ne remet pas en cause la sortie du second volet des Batman de Christopher Nolan (Memento, Following) intitulé The Dark Knight . L’acteur avait déclaré en novembre que son travail sur le film est « terminé ». C’est plutôt la Warner qui se retrouve un peu au dépourvu, elle qui avait axé toute la communication autour du personnage du joker Heath Ledger devait en outre tenir le rôle principal du prochain film de Terry Gilliam , The imaginarium of Doctor Parnassus actuellement en plein tournage. Encore une catastrophe pour l'ex-Monty Python dont l’œuvre est ponctuée d’autant de coups de génie que de tuiles monumentales. On se souviendra que le réalisateur avait essayé de réaliser son Don Quichote, avec johnny depp et Jean Rochefort, mais avait du arreter le tournage après quelques semaines alors que les éléments (tempête, mal de dos de l’acteur français, etc) s’étaient déchaînés sur la production. Lost in La Mancha, le making of tiré de cette suite incroyable de malchance a quant à lui connu un succès critique qui a du un peu alléger les frustrations de Gilliam.
Le réalisateur a toutefois annoncé pouvoir sortir de la crise en employant son ami et en remaniant le scénario de manière rocambolesque…




Le top 9 des films maudit par Topito.com

Tournage catastrophe, raté en tout genre, acteur qui ne se montre pas, ouragan... le cinéma c'est un métier qui ne consiste pas seulement à donner des interviews sur la page du Martinez.

1. L'homme qui tua Don quichotte:
Jean Rochefort qui ne peut plus faire de cheval alors qu'il doit passer le film en selle, les caméras et le décor qui se volatilisent lors d'un orage... Au final le film se transforme en "making-off", une première.

2. Freaks:
des acteurs "normaux" qui ne veulent pas parler aux monstres du cirque, ça complique sérieusement le film dont c'est le sujet. Un peu comme si Clavier ne parlait plus à Jean Reno. Le public rejette ce film "dérangeant et choquant", avant de devenir culte plusieurs décennies plus tard.

3. Apocalypse now:
Brando qui pète un câble, Martin Sheen qui fait une crise cardiaque, Ouragan, tout le monde défoncé, Coppola qui devient fou... le top, la légende !

4. Water World:
Un film de flotte qui finit dans l'eau. Costner hait le réalisateur, les décors crament, le budget flambent et le public ne suivra jamais. Alors Kevin Costner pense à "the Postman", pour se refaire la fraise :-). Il a le nez Kevin.

5. The conqueror:
Avec John Wayne en 1953, un tournage en plein desert US pendant des essais nucléaires. On voit de belles lumières rouges le soir au coin du feu, et la plupart des acteurs et du crew seront méchamment irradiés.

6. Rosemary's Baby:
Polanski aurait "ouvert les portes du mal" avec son film. Sa femme Sharon Tate, qui fait une apparition dans le film, est tuée quelques mois plus tard par Charles Manson, sérial killer ricain et sa troupe "The Family", alors qu'elle était enceinte de 8 mois.

7. The Crow:
Brandon Lee, fils de Bruce et star du film qui meurt d'un coup de fusil normalement tiré à blanc sur l'une de ses dernières scènes. La légende des Lee mourant mystérieusement continue. Un petit peu d'effet spéciaux et le film sortira quand même.

8. M, le Maudit:
ouais ok c'est facile, mais avec un nom pareil. Parait même que l'acteur à morflé après le film parce qu'on le prenait pour le meurtrier du film.

9. Incontrolable:
un scénario pourri, plus un role principal pour Michael Youn, ca pouvait pas rater, ca fait une grosse daube.



Sources :

Mon Cinema
Le matin
Topito
topito.com

Aucun commentaire: