vendredi 26 mars 2010

Maurice G Dantec : un abécédaire du pire

Maurice n'aime pas quand on l'appelle Momo...

Maurice G Dantec a la plume facile, un peu trop même, ce qui le dessert parfois. À la lecture de ces articles dans la revue de la résistance conservatrice Égards, on est souvent consterné par la prose antigauchiste qui le caractérise. Il est de ce fait assez facile de le catégoriser dans le registre des écrivains d’extrême droite. Hors Dantec est un personnage très complexe ; réactionnaire et conservateur certes, mais pas d'extr^me droite au sens français du terme. Dantec est chrétien, antimusulman, défenseur Ètats-Unis et d’Israël; ce sont justement ses prises de position «américano-sionistes », qui le distingue de l’extrême droite historiquement anti-impérialiste, anti états uniens et antisémite.

Mais voilà, son lyrisme au marteau lui fait franchir un peu trop souvent le Rubicon du bon goût et son Islamophobie soi-disant humaniste (les musulmans ne respectent pas les femmes, les minorités sexuelles et religieuses) mais sans nuance (comme s’il n’y avait pas de musulmans progressistes !) ne trompe pas sur le véritable ressentiment qui l’anime. J’en ai pour preuve ce petit abécédaire du pire, que j’ai construit à partir de citations tirées de ses articles parus dans la revue Égards (http://www.egards.qc.ca ) et dans « sur le ring » (http://www.surlering.com), webzine dans lequel Maurice Dantec écrit aussi . Attention, seule ce qui ets entre parenthèse est de Maurice G Dantec. Accrochez-vous !

Al-Jazeera : télévision d’information arabe où travaillent des journalistes « islamonazis ».

Amérique(pour États-Unis) : Outre le fait d’être une fédération constituée de 50 états, l'Amérique est aujourd’hui « la citadelle assiégée de la liberté ». Pourtant, « elle se tient droite alors que, dans le même temps, l'Europe, et tout particulièrement ce qui un jour mérita le nom de « France », s'est déjà couchée, s'abandonnantsans partage à la domination de ses nouveaux maîtres. »

Baudrillard, Jean (1929-1968) : ancien intellectuel français ennuyeux. « Expert en théories de la simulation et en simulations de la théorie. »

Canada : ancien pays « onusien, antiaméricain, pacifiste, socialiste, niveleur, centralisateur, séculariste, nounoucratique et christianophobe » qui a su en votant conservateur lors des dernières élections fédérales se libérer de « l’élite libérale ou péquiste, ingrate autant que bavarde ». Peut-être que ce pays est en train de prendre conscience de lui-même condition sine qua nonà « l’émergence d’une culture conservatrice pancanadienne, naturellement distincte du conservatisme américain, mais partie prenante du grand projet de résistance continentale face à l’islamisme et au défaitisme aveugle d’une Europe antichrétienne en pleine déliquescence. » Seule cette culture conservatrice aura le courage de mener « une véritable guerre culturelle ».

Centres de viol : lieus fantasmatiques inventés par Maurice G Dantec qui ressemblent à ces salons d’essayage de la rumeur d’Orléans où des jeunes « prépubères » seraient systématiquement violées « à la serbo-bosniaque » en comité plus où moins restreint par une bande de barbares plus ou moins délicats. Ces lieux sont légitimés par la médiatisation de groupe de hip-hop tel Sniper qui vantent « les bienfaits du viol en tournante ». Ces lieux où règne une « CULTURE de mort » sont selon M G Dantec « répandus par centaines dans les “cités” de notre bienheureuse “République” » française. Peut-être faut-il voir dans ce fantasme une réponse aux paroles du rapper Richard Makela, alias Monsieur R. «La France est une garce, n'oublie pas de la baiser jusqu'à l'épuiser, comme une salope faut la traiter, mec.»

Chomski, Noam : intellectuel et militant politique américain ; mais aussi « vieux farceur juif antijuif » et « maître incontesté de la déconstruction de la Parole. »

Cités : « Immense territoire autonome qui n'appartient plus à la République (française)» et où se développent des « féodalités » islamistes « gansgterisées ».

Dantec, Maurice G. : « enfant de la troisième guerre mondiale » et « orphelin de la civilisation française. » Maurice G.D est aujourd’hui un « Écrivain fascisteuh-sionisteuh-réactionnaireuh (...) » à la plume lourde qui n’hésite jamais à monter au front pour défendre ses idées (réactionnaires). En effet, il est proche des revues conservatrices « égards » et « sur le ring » ainsi que du « groupe fascisant " Bloc-Identitaire. Pourtant, il serait un peu trop facile de voir en Maurice G Dantec un penseur d’extrême droite. Ces prises de position «américano-sionistes » « sont précisément la bête noire de (…) l’extrême droite, comme de toute l’extrême gauche » ce qui est historiquement vrai.

Europe : continent « en pleine déliquescence » par ce qu’il « refuse son identité chrétienne et occidentale » tout « aveuglé par « l’islamisme » qu’il est. L’Europe sclérosée par un projet politique (Union européenne) ou gouverne la « la députasserie euroturque » est « incapable de se constituer, de projeter une vision pour son futur, d'assumer un héritage et une destinée commune pour 450 millions de pauvres hères dont on détruit les nations, pour les remplacer par une « Commission », et une République des Juges, dans l'attente de son adhésion à la Conférence des Pays islamiques. »

France : (aussi appelé République du Frankistan par l’auteur). « Spectre vaguement congelé » de presque 70 millions d’habitants. « Pays de cocagne, nourri au lait de Jean-Paul Sartre et à la bouillie philosophique altermondialiste. » Du fait que la France « transforme l'Europe occidentale en vaste dépendance de la Ligue arabe » elle « dégoûte » M.G. Dantec, elle le « révulse » et le fait « littéralement vomir ». « Cette vieille catin édentée fait toujours mine de sourire alors que sa ménopause historique l'a rejetée au bas de l'échelle des nations prostituées. Son tapin, maintenant, elle le pratique direct avec les Ayatollahs de Téhéran, se rendant complice des crimes chaque jour accomplis par ce régime obscurantiste. » Quant à son rapport avec l’Europe l’auteur souligne que « cela fait longtemps que la France est l'infarctus du myocarde de l'Europe, cela fait longtemps que l'Europe est la dysenterie chronique de la France. »

Gauchisme : terme péjoratif redondant sous la plume de Maurice G Dantec et désignant une attitude intellectuelle totalement complaisante envers la doxa d’extrême gauche. Le gauchisme « a perdu tout ce qui, à la limite, pouvait représenter une alternative crédible à la bourgeoisie. Devenu simple pose "culturelle", sorte de sous-esthétique pour légume post-mitterrandien, il ne peut même plus être considéré comme une idéologie, un "dogme". Il n'est rien d'autre que l'avant-garde de la décomposition française, et il nous le démontre désormais à chaque "manifestation".

Gauchistes : individus pris dans une idéologie de mort « libérale-progressiste » ou « totalitaire-cool » qui « désirent la chute de toute la civilisation européenne sous la domination de l'ISLAM. » Ces « Bovidés de l'écologisme, troupeaux de l'avant-gardisme subventionné, membres agréés des sectes anti-racistes, prosélytes de la "tolérance", surtout vis-à-vis de l'intolérable, propagandistes des nihilismes socialistes, défenseurs des poseurs de bombe, nos pro-arabes de service sont désormais confrontés à leurs "alliés de classe" » (les musulmans fondamentalistes qu’ils défendent). Les gauchistes sont des « étrons chiasseux abandonnés à l'égout de l'Histoire », lieux métaphoriques où ils retrouvent leurs écrivains favoris, Thierry Meyssan, Marc-Édouard Nabe, Noam Chomsky et Michaël Moore, Jean Baudrillard, Ignacio « Ramonette », ainsi que tous les journalistes du Monde, de Libération, de la Presse, etc.

Islamisme : mot qui désigne un islam politique, dérive sectaire de la religion proprement dite. L’islamisme est un « conglomérat politico-religieux qui voudrait ramener le monde à l'époque des tribus bédouines, voire dans le néant théocratique le plus limbique, et ce au prix de la destruction de toute civilisation humaine sur cette planète »

Islamophobie : attitude délétère face à l’islam et aux musulmans, mais aussi « maladie mentale qui fait, comme en son temps l’anticommunisme, des dégâts sans cesse croissants dans la conscience des européens. »

Le Pen, Jean Marie : Homme politique français, ancien d’Algérie et fondateur du front national (extrême droite). Le Pen est « anti-américain, antisioniste, est effectivement, comme les identitaires, influencé par tout un courant de pensée qui aura conduit cet homme politique à soutenir, lui aussi, le tyran de Bagdad, à ce titre, il est effectivement, comme M.E. Nabe - ou Nanar-Bouchard, du Couac ! - un "Ultra-Gauchiste". » !!!

Libération : journal quotidien français fondé par Jean Paul Sartre et Serge July. Inutile de préciser qu’il est d’obédience socialiste, ce qui en fait « la Pravda des bobos centristes de gauche » et des « néo-collabos français. » (Les mêmes que pour le monde. Voir Monde, le).

Libémonde : Forgerie de l’auteur, né de la fusion de Libération et du Monde, deux organes de presses distillant une « Pensée universelle » et un « terrorisme intellectuel » de gauche, il va sans dire. Libération et Le Monde fusionnent sous la plume de Maurice G Dantec en Libémondedu fait de leur « pensée uniforme » pro musulmane et antichrétienne et de l’idéologie de leurs journalistes, « zombies lobotomisés de la nomenklatura médiatique franchouille. »

Martineau, Richard : rédacteur au journal Voir. Journaliste "instruit à l’A-ducation post-moderne, et à la lecture des journaux, et dont la connaissance du Moyen-Orient s’arrête à la station Crevier de Shawinigan. » Gauchiste qui sert de « tuyau d'éjection des eaux usées du nihilisme » et adepte d’une "philosophie" de caniveau » typique d’un « Québec islamobolchevisé ».

Monde, Le : journal de référence de la presse quotidienne française au tirage quotidien de 370 000 exemplaires. Son orientation plutôt au centre gauche de l'échiquier politique français n’est pas sans déplaire à Maurice G Dantec qui le qualifie de « Courrier des Renseignements Généraux » où écrivent ces « néo-collabos français» qui soutiennent la barbarie musulmane.

Nihilisme : attitude intellectuelle propre aux « petits-bourgeois de gauche ». Assez vrai.

Nouvel Ordre moral : « pensée humanitaire-majoritaire » de « l'intelligentsia postmoderne et postmarxiste » coincée « entre les deux avatars « dialectiques » de l'extrême-centrisme consensuel « politiquement incorrect » : soit la posture rebellitaire et le néoconformisme post-bourgeois, ». Le nouvel ordre moral s’oppose « à la criminalisation de la culture, à l'islamisation des esprits, à la déchristianisation de l'Europe, et à tout ce qui conduit le continent vers la catastrophe terminale ». Cet ordre est une « dictature totalitaire que les « démocrates », laïcs et agnostiques, autant dire athéistes et guillotineurs, nous préparent pour le siècle, ô combien atroce, qui vient de commencer. »

Presse, La: Journal quotidien québécois de « propagande islamogauchiste » où écrivent de « petits trotskistes de poutine », véritables « rats du laboratoire journalistique post-moderniste ». Ces derniers, « à la manière des anciens Maîtres-Censeurs de l'URSS tant regrettée par (leur) collaborateur Pierre Foglia » se permettent de « TRONQUER les textes et de FAIRE DISPARAÎTRE ce qui gêne » notamment quand il s’agit des propos de Mr Maurice G Dantec. Il est juste de rappeler que la presse, comme d’autres grands quotidiens ont systématiquement dénier accorder un droit de réponse à Maurice G Dantec.

Rap : mouvement musical distillant une « culture de mort » « raciste » anti-française et qui fait « l'apologie du viol, de la destruction de l'Occident, de la destruction de la France, qui dit qu'il faut tuer tous les flics, qui dit que les femmes blanches sont des esclaves, etc. etc. »

Terrorisme : « islamonazi arabo-tchétchène »

Van Gogh, Théo : écrivain-cinéaste hollandais. Son assassina en 2004 « par un microcéphale islamiste » signe pour Maurice G Dantec « l'arrêt de mort de la civilisation « européenne », et en cela il paraphe aussi la seconde mort de son ancêtre, la seconde mort de Van Gogh. Pourquoi ? Oh, non pas à cause du fait que par cet assassinat, l'abruti nommé Mohamed B. l'aura tuée, cette Europe que le peintre à l'oreille tranchée avait su porter à l'état d'incandescence artistique, mais plutôt parce que ce meurtre révèle brutalement en un acte unique comment tout le continent va périr, je devrais dire : a déjà péri. (…) La seconde mort de Van Goghdésigne le cadavre, non pas de son descendant, mais de nous tous, en tant qu'Européens, ou plutôt en tant que Non-Européens . (…) « osons dire que nous sommes tous aussi des arrière-petits-neveux de Vincent Van Gogh .»


2 commentaires:

serge a dit…

J,aime bien la description de Richard Martineau..

karim a dit…

Maurice G Dantec est un néo nazi préparant le génocide totale des musulmans d'occident et par la suite de ceux du monde entier, c'est un extrémiste religieux qui n'a rien à envier à un Ben Laden ou à un Mollah Omar , toutes ces personnes sont tourné vers le passé, des malades mentaux complètement déphasé et hors de leurs époque. Il appelle sans cesse à la mort et à destruction de tous ce qui est musulman, si ça ne tenait qu'à lui, les musulmans serait égorgés et exposés dans les principales rue du Quebec.
N'écouter pas cet agitateur sans scrupule qui surf sur la vague de la peur de l'islam, il se fait de l'argent en publiant des livres médiocres remplies de haine et chauvinisme extrême.
Si vous voulez connaitre l'islam, allez vers eux,entrer dans les mosquées et parler leurs
Voyager dans des pays comme la Malaisie, l’Indonésie, la Tunisie , le Maroc, venez voir par vous même ces musulmans cultivés et intègres.
Pour finir, je ne prétend pas que les musulmans sont au dessus de tout reproche, plusieurs erreurs ont été commises par eux,et ils doivent faire beaucoup plus d'effort d'intégration, mais des cons il en existe partout, et je crois sincèrement que les choses vont s'améliorer dans le futur, cela j'en suis certain.